recherche
anim.ch > Accueil > A la Une > Partager les savoirs
  
login
pass
  

Le site

 

vous invite à découvrir

l'article intitulé

 

« Pauvreté infantile : la parole donnée aux enfants »

 

Une étude révèle que la Suisse compte de nombreux enfants

et adolescents en situation de pauvreté ou à risque de le devenir.

 

 

 

 

Pauvreté infantile : la parole donnée aux enfants

Par Marine Coullery, travail de master au Centre interfacultaire en droits de l’enfant

Université de Genève, Sion

                                                                                                          suivre le lien >

 

 

Extraits :

 

En 2018, l’étude annuelle Global Wealth Report menée par Crédit Suisse rapporte que les Suisses, en totalisant une fortune individuelle moyenne supérieure à un demi-million de francs, sont les plus riches du monde (Crédit Suisse, 2018). Toutefois, une réalité tout autre côtoie cette existence privilégiée : quelque 615'000 personnes vivent dans la pauvreté en Suisse et 14.7% de la population, soit 1.2 million de personnes, est à risque de le devenir (Caritas Suisse, 2018).

 

Une stratégie politique sans consultation

 

Si cette réalité a longtemps été placée sous silence, la prévention et la lutte contre la pauvreté sont à présent intégrées à l’agenda politique. A l’instar de la Stratégie globale de la Suisse en matière de lutte contre la pauvreté (2006), des mesures sont envisagées pour répondre à ce défi. La jeune génération n’est pourtant pas consultée lors de l’élaboration de ces mesures. A l’heure actuelle, les recommandations émises par les politiques se limitent à optimiser et développer des solutions qui visent l’amélioration de la future vie d’adulte de la jeune génération.

 

Les effets de la stigmatisation

 

L’étude menée tend à démontrer que le postulat qui affirme que la pauvreté infantile se limite à la seule absence de ressources financières n’est pas valable. En effet, bon nombre d’enfants en situation de pauvreté sont victimes de stigmatisation due à leurs conditions de vie et à leur statut. La mise à l’écart peut empêcher la réalisation d’opportunités propices notamment à la création de liens sociaux ou au développement du réseau extrafamilial.

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour info, vous pouvez retrouver tous les articles de REISO que le site anim a eu le plaisir de

relayer sur sa page d'accueil, dans la rubrique suivante :

 Articles sur l'animation parus sur reiso.org > Recueil d'articles divers                  suivre le lien >

 



← retour

autres éléments (30) dans "A la Une":
Partager les savoirs   07.11.2019
Jeunesse en Action  24.10.2019
Prévention  10.09.2019
Événement  02.07.2019
Événement  18.06.2019
Editions ies  17.01.2019
Plaisir e-média  18.12.2018
Outils du Web  06.11.2018
Publication Innovation  14.08.2018
Tout un art  13.06.2018
Jubilé Kebab+  15.05.2018
Projet participatif  25.07.2017
Publication  02.06.2017
Module ASE  25.04.2017
Nouveau site internet  02.11.2016
Animations Seniors   18.05.2016
Vidéo  16.03.2016
Swiss fiction  16.02.2016
Ruches en ville  20.05.2015
Formation d'ASE  11.03.2015
Rapport final  11.02.2015
Communication sociale et publique  09.09.2014
Court-Métrage  16.07.2014
Publication  18.06.2014
Guide et conseils  21.05.2014
Portail Emploi  04.04.2013
Alcool et prévention  15.08.2012
Formation ES pour l'animation en consultation  03.03.2012
Internet en question  22.09.2010
Un blog à promouvoir  11.08.2010