recherche
anim.ch > Accueil > Zoom sur > Une rencontre intergénérationnelle
  
login
pass
  

   - Une rencontre intergénérationnelle -                                                                                   

 

Une rencontre intergénérationnelle

 

 

Je fais quelques courses chez le vendeur maghrébin proche de chez moi. Devant le magasin, quatre jeunes, deux filles et deux garçons discutent. (J’apprendrais plus tard qu’ils ont 12 et 13 ans.) Mes courses pas encore terminées, je sors et leur demande :


-    Est-ce que l’une ou l’un de vous m’accompagnerait jusque chez moi ?


-    C’est où ?


-    C’est pas loin, c’est à la rue du Conseil général.


-    C’est où ?


-    Là où il y a le Mac Do


-    (Enthousiastes) : Ah ouais !

 

 

    

    Je quitte le magasin, avec deux gros sacs, dont deux

    jeunes s’emparent, et nous nous mettons en route.

    Les quatre m’accompagnent.

 

 


-    Vous vous appelez comment ?


-    (Je donne mon prénom et mon nom). Et vous, vous vous appelez comment ?

     Ils racontent leurs prénoms. Et un jeune poursuit :


-    Vous avez quel âge ?


-    (Avec force, un autre ponctue) On ne demande pas ça, c’est pas poli !


-    Et je réponds : vous savez, je n’ai aucun problème à dire mon âge. Mais vous ? quel âge pensez-vous que j’ai ?


Et les réponses s’échelonnent entre 70 et 84 ans. C’est un jeune garçon, sympa, plutôt marrant, moitié de cheveux noirs, et moitié de cheveux blonds. Cela lui va d’ailleurs très bien. C’est le plus petit de la bande, pas forcément le plus jeune.


-    Eh bien, tu as raison, j’ai 84 ans. Je te félicite, tu as trouvé juste.


Nous poursuivons notre route pas longue, et une des filles tout à coup commente :


-    Madame, vous avez de beaux cheveux blancs.
-    Merci, c’est vrai que j’en suis assez fière et contente.


(D’autant plus maintenant que la mode est justement aux cheveux blancs, et jeunes et moins jeunes font des teintures pour avoir des cheveux tout clairs !)


Nous poursuivons notre marche et arrivons devant chez moi.


-    Voulez-vous que nous montions avec vous ?
-    Non, je vous remercie. L’ascenseur est juste là.  Mais que pensez-vous de ma demande d’aide à vous ?
-    (Un temps de réflexion et une fille) : c’est mignon.


Et j’explique encore que ma génération a souvent été éduquée à ne rien demander à personne, à se débrouiller tout seul, à ne dépendre de personne. Et que moi, j’ai choisi de demander de l’aide chaque fois que j’estime en avoir besoin.


Ils sont tous très attentifs et les deux filles marquent leur approbation en opinant du chef.
Je remercie, et ces quatre jeunes retournent à leurs occupations, et préoccupations, certainement.


Moi, je suis enchantée de cette belle rencontre, et continue de proclamer « Les jeunes sont sympa », eux trop souvent estimés indifférents. Une aide souvent demandée ne m’a jamais été refusée.

                        Micheline Kretschmer
 

30 août 2018





← retour

autres éléments (4) dans "Mémoires et récits":
Articles rédactionnels  13.11.2018
100 ans de la HETS-Genève  09.10.2018
Une rencontre intergénérationnelle  12.09.2018
Des Abricots  07.08.2018