recherche
anim.ch > Accueil > Zoom sur > 2019 Été et déjà une semaine de canicule
  
login
pass
  

   - 2019 Été et déjà une semaine de canicule                                                                             

 

 

2019 Été et déjà une semaine de canicule

 

 

II fait chaud, c’est la ritournelle. On est fatigué, on dort mal. On n’a pas faim.

Et bien sûr je suis en retard pour ma traditionnelle chronique. Alors je vais voir dans mon dossier « Petites histoires », et voilà ce qui j’y trouve, daté du 8 août 2007

 

 

 

2007 Été pourri ?

Été pourri ? Mais non.

 

Fruits pourris ? Mais non.

Pêches exquises, douces, juteuses comme soyeuses. Pêche blanche, pêche jaune.

 

Repas sur une terrasse de restaurant, dans le jardin d’une auberge. Les cailloux crissent sous les pas de la patronne qui vient prendre la commande, mais bien plutôt s’enquiert de nos désirs gourmands.

 

Et surgissent alors pour nous les représentations de la salade de campagne, de la tranche de foie gras à déguster les yeux fermés, de la pintade aux figues, de la cassolette d’escargots, du fromage blanc avec beaucoup de crème et beaucoup de sucre, du moelleux au chocolat, du parfait Grande Chartreuse.

 

-           et pour la boisson, ce sera ?

-           un petit vin du coin, bien frais, un peu fruité, plein de soleil.

 

Les clients parlent, mais cela ne fait pas de bruit. Les oiseaux s’y mêlent et s’emmêlent.

 

Les échanges sont joyeux, l’amitié circule, il fait bon être ensemble.

 

Été pourri ? Mais non, été joyeux.

                                                                                             

Micheline Kretschmer

Ballaigues, 8 août 2007 à 01h30

 

 

 

Et maintenant !!!  Été 2019

 

Douze ans ! le monde a changé, le climat aussi a changé. Canicule ! 

 

La « crise » c’était en 2008 ! le monde est désespoir et mélancolie, me dit un penseur.

 

La guerre est économique, la bataille viendra-t-elle ?

 

Souvenez-vous, l’été 2007 n’était pas « été pourri ».

 

Espérons : l’été 2019 sera peut-être caniculaire, mais pas désespérant, ni mélancolique.

 

Car, on le voit bien, des résistances surgissent, des collectifs cultivent la terre plus sainement, des initiatives invitent à consommer autrement, des groupes s’opposent, la réflexion surgit là où elle était encore un peu absente. Poursuivre bien sûr, mais aussi faire une pause et réfléchir, penser et repenser objectifs et moyens, et aussi peut-être enfin prendre des vacances.

 

Et pour réaliser tout cela, je retrouverai :

 

« - un petit vin du coin, bien frais, un peu fruité, plein de soleil. »

 

 

Micheline Kretschmer

6 juillet 2019 à 16h00





← retour

autres éléments (12) dans "Mémoires et récits":
Ensemble  21.08.2019
2019 Été et déjà une semaine de canicule  09.07.2019
Histoire d'un travailleur  07.05.2019
Des élections cantonales  01.04.2019
Et un nouveau droit !  27.02.2019
À propos du travail social  30.01.2019
Telle a été cette journée  21.12.2018
11 novembre 1918  13.11.2018
Articles rédactionnels  13.11.2018
100 ans de la HETS-Genève  09.10.2018
Une rencontre intergénérationnelle  12.09.2018
Des Abricots  07.08.2018