recherche
anim.ch > Documentation thématique > Insertion > Chômage des jeunes
  
login
pass
  
Chômage des jeunes

Analyse de la situation en 2004 et mesures pour l'avenir

Préface

Le marché du travail ignore les frontières cantonales. C’est de ce constat qu’est né, à l’instigation des chefs des offices de l’économie et du travail des cantons d’Argovie, d’Appenzell Rhodes-Extérieures, d’Appenzell Rhodes-Intérieures, de Glaris, des Grisons, de Schaffhouse, de St-Gall, de Thurgovie, de Zoug et de Zurich, l’observatoire du marché du travail de Suisse orientale, Argovie et Zoug (Arbeitsmarktbeobachtung Ostschweiz, Aargau und Zug; AMOSA). Il vise à faire mieux comprendre le fonctionnement du marché du travail, à oeuvrer ensemble pardessus les frontières cantonales et en collaboration avec d’autres institutions publiques et les syndicats patronaux et ouvriers. Mieux nous comprendrons le marché du travail, plus nous pourrons faire du bon travail aux offices régionaux de placement (ORP).


La progression constante du chômage des jeunes ces dernières années nous a incités à nous pencher de plus près, dans un second projet, sur ce sujet. Le chômage des jeunes est une forme particulièrement inquiétante de chômage. L’échec du passage de l’école à l’apprentissage ou de la formation professionnelle au monde du travail sape la confiance et l’estime de soi et contribue, dans une mesure décisive, à retarder ou, dans le pire des cas, à compromettre définitivement l’intégration dans le monde du travail et des adultes. Le but du présent projet était de mieux connaître les causes et les formes du chômage des jeunes pour, à leurs lumières, élaborer, avec le concours de tous les acteurs – jeunes, employeurs et salariés ainsi que leurs syndicats, services d’orientation professionnelle, organisateurs et prestataires d’instruments de qualification, représentants des instances de l’école obligatoire, de la formation professionnelle et dumarché du travail – des mesures appropriées pour lutter contre ce phénomène. Le présent rapport en présente les résultats essentiels.

Ensemble, nous avons beaucoup appris. Je remercie chaleureusement tous ceux qui ont participé au projet pour leur engagement.

Pour le groupe de travail Suisse orientale de l’Association des offices suisses du travail
Paul Schwendener, président
Chef de l’OCIAMT du canton des Grisons





← retour