recherche
anim.ch > Documentation thématique > Apports d'étudiants > Associations et animation
  
login
pass
  
INTRODUCTION
"Quelle est la contribution des associations à une véritable politique d’animation socioculturelle à Genève ?"
Cette question a traversé les entretiens relatés ci-dessous.
Des étudiants en animation de la HETS-Genève  ont mené en juin 2010 ces entretiens pour préparer un débat qui s'est déroulé le 24 juin à Genève :
"Centres d'animation : le rôle citoyen des associations..."

rencontre avec Sandrine Gillieron, du Terrain d'Aventure de Lancy Voirets
Un article de  Laurent Bachelet, Joëlle Nusbaumer, Audrey Zahno

A travers cet article vous découvrirez comment Sandrine est devenue militante associative au Terrain D’aventures de Lancy-Voirets et quelle part de représentativité et de combativité fait preuve le comité de l’association face aux politiques actuelles et à l’avenir de l’animation socioculturelle.

rencontre de Ramses Armanios, du comité de St Jean
Un article de Chloé Besse et Vahram Philippossian.

Un philanthrope nous parle du rôle de l’associatif au sein de son quartier. D’un positivisme à toute épreuve, il analyse avec brio la place primordiale de la participation citoyenne dans notre société actuelle.

rencontre de Bluette Staeger, du comité de St Jean
Un article de Fanny Szabo-Sanchez, Mathieu Walker et Audrey Martignier

« Le militantisme permet d’avoir un réseau de gens qui ont quand même des idées qui nous rejoignent ».
Le rôle citoyen des associations est un sujet vaste lorsqu’on le prend au premier abord. Cet article relate les pensées de Bluette Staeger que nous avons rencontrée à la Maison de Quartier de Saint-Jean (MQSJ). Elle est investie dans la société notamment, au travers d’associations œuvrant à Genève et à l’étranger. Elle a créé une association acheminant des livres au Burkina Faso. Elle est écrivain public et poétesse engagée sur différents fronts. Selon elle, l’associatif a une valeur essentielle. Il joue un rôle fondamental car il « amène une certaine vie sociale ».

rencontre avec Pierre Varcher, du comité de St Jean
Un article de Laurent Emaldi, Marc Remund et Aleksandr Thibaudeau

« Top-Down : l'unique modèle de démocratie ?»
Le monde de l'animation socioculturelle est en perpétuel mouvement. Le militantisme
en est une des directions. Rétablir ou plutôt conserver une intégration du citoyen,
expert de sa ville, dans les décisions politiques. Permettre au milieu associatif de
conserver une marge de manoeuvre dans la réalisation des politiques publiques. Estce
là le rôle d'une Maison de quartier, d'un Centre des loisirs et/ou des animateurs
socioculturels que de se battre pour ces valeurs ? Leur mission n'est-elle pas plutôt
de « redonner la vie » à un quartier et à ces habitants, au lieu de se battre pour
légitimer leur action ? Doivent-ils lutter pour que la définition de la démocratie ne
change pas ? « La souveraineté émane du peuple1 ».

rencontre de membres du comité du TA du Petit Lancy
Un article de Alexandra Wang et Christine Wissmann

Peur de la suppression du rôle « tampon » des associations, entre les animateurs et les politiques...

Nous sommes parties à la rencontre de deux mamans faisant partie du comité du terrain d’aventure du petit Lancy. Autour d’un pot, elles nous ont donné leurs points de vue sur le rôle de l’association et des animateurs dans la gestion de ce lieu d’animation. lire la suite...

rencontre de Patrick Brunet, du comité de la Jonction
Un article de Florence Chabloz et Xavier Gilloz, étudiants en animation socioculturelle

Dans le cadre d’un cours concernant l’espace public et la citoyenneté, nous nous questionnons sur le rôle des milieux associatifs. Notre regard est confronté à celui de Patrick Brunet, président de l’association de la maison de quartier de la Jonction à Genève. Dans le contexte politique actuel, quel est l’avenir de l’engagement militant ? lire la suite...

rencontre au Jardin Robin de Meyrin
Un article de Gwendolin Portman et Adele Colombo

Un animateur et le président du comité de l’association du Jardin Robinson de Meyrin, qui accueille des enfants de 6 à 12 ans sous la forme d’accueil libre, s’expriment sur le rôle citoyen des associations dans la gestion des lieux d’animation. lire la suite...