recherche
anim.ch > Documentation thématique > Apports d'étudiants > Evolution du métier > Education sociale et foyer (FOJ)
  
login
pass
  
Education sociale et foyer (FOJ)
Olivier BAUD, Secrétaire Général de la Fondation Officielle de la Jeunesse (FOJ), s'exprime au sujet de l'arrivée des Assistants Socio-Educatifs(ASE) sur les terrains de l'éducation à la jeunesse.
Ces données résultent de deux courts entretiens avec d'une part Olivier BAUD Secrétaire Général, et d'autre part Sophie DOMINIQUE Responsable des Ressources Humaines, de la FOJ.

En utilisant l'image de la niche écologique, Olivier BAUD se positionne quant à  l'impact de l'arrivée ses ASE sur: la place de chacun(1), la complémentarité des différences (2) et la cohésion des équipes (3).
  1. Il est nécessaire de créer des espaces autonomes pour chacune des qualifications.
  2. Les titulaires d'un CFC d'ASE ont un rôle et des compétences qui leurs sont  propres.
  3. Afin d'assurer la cohésion des équipes et d'éviter les "jalousies salariales", il est judicieux de respecter une certaine proportionnalité entre les différentes qualifications (de l'ordre de 20 à 25% d'ASE).
Sophie DOMINIQUE, Responsable des Ressources Humaines de la FOJ précise que le Secrétariat Aux Institutions (SAI) impose un quota de 75% de personnes engagées titulaires d'un diplôme HES.
Actuellement la FOJ n'a engagé qu'une stagiaire ASE.

Au regard de ces derniers éléments, je pense qu' il reste encore un espace temps disponible, pour initier, aux seins des équipes éducatives en lien avec la hiérarchie, une réflexion autour de la  modification et/ou création des cahiers des charges et des espaces autonomes. Ceci  dans le but de mettre à profits les compétences et les qualifications de chacun dans l'intérêt des personnes avec lesquelles nous travaillons.


← retour