recherche
anim.ch > Journées > Journées romandes > 2011 15 mars PAVEducation populaire > GrOdébat > La méthodologie de projet : grandeur ou décadence ?
  
login
pass
  
La méthodologie de projet : grandeur ou décadence ?

Un groupe de 8 personnes venant d'un peu tous les cantons romands a débattu sur le sujet :
 

1. c'est quoi le problème ?

Pour les personnes autour de la table ce n'est pas la méthodologie de projet qui pose problème mais plutôt :

  • quand c'est un cadre formel qui ne tient pas compte de la complexité et qui ne permet d'être sur le terrain
  • Qu'il n y a pas de temps reconnu pour faire un diagnostic, qui ne permet pas d'être aussi sur le terrain.
  • Quand l'écrit seul est reconnu au détriment du relationnel dans le projet.

L'idéal :

  • Valoriser l'étape du diagnostic : en apprenant à répertorier les acteurs, en approfondissant les compétences à poser un diagnostic en considérant cette étape au moins à 50% du temps de travail pour la mise en œuvre du projet.
  • Etre impliqué dans la gestion d'un projet en tenant compte de l'aspect processuel et des dérives : laisser la place au flou, accepter la complexité, illustrer l'enchevêtrement des logiques, une évaluation permanente.
  • L'associatif décide du mandat
  • Etre sur le terrain tout en étant concepteur

Propositions concrètes : 

  • Que les subventionneurs légitiment dans le travail de l'animateur le temps pour faire un diagnostic, la possibilité d'élaborer un outil d'évaluation permanente qui tienne compte de toutes les complexités.
  • La reconnaissance de la profession d'animateur socio-culturel

Un débat a été proposé pour l'après-midi...
 



← retour