recherche
anim.ch > Documentation thématique > Mémoires et récits > Ensemble
  
login
pass
  

   - Ensemble -                                                                                                                             

 

 

Ensemble, être et faire

 

La Fête des Vignerons ? On n’a parlé que d’ELLE ces dernières semaines, et bien avant déjà.

ELLE, en majuscules ??? est-elle donc si importante ?

 

Je suis vaudoise, me suis beaucoup promenée en Lavaux. J’ai vu la Fête de 1977, et celle de 1999. Et j’ai aimé. Pour celle de 1955, j’avais 21 ans, gagnais ma vie comme secrétaire, et n’avais pu m’offrir ce plaisir.

 

Et est arrivée celle de 2019. J’avais donc bien envie de la voir, mais craignais la foule face à ma mobilité réduite !

 

Chance, opportunité ! Au cours de séjours à la Nouvelle Roseraie, à St-Légier, maison de vacances pour seniors, dépendant de l’Hospice général et de la Ville de Genève, le spectacle était proposé. Un encadrement et des conditions d’accompagnement répondaient à mon besoin de sécurité, et donc j’ai vu la Fête des Vignerons de 2019.

 

Si j’écris ELLE en majuscules, c’est qu’ELLE comporte et révèle pour moi deux éléments essentiels, le Sens et la Réussite.

 

Le Sens, c’est celui de récompenser et d’honorer les vignerons tâcherons et les vigneronnes tâcheronnes. Ceux qui travaillent la terre, louent leurs services aux riches propriétaires des vignobles. Ceux et celles qui courbent le dos ou hissent leurs bras, ceux qui enfin vendangent.

 

La Réussite c’est de réaliser un magnifique spectacle avec plus de cinq mille figurants amateurs bénévoles. Mon admiration va à leur engagement, joyeux certes, mais lourd. Les répétitions ont commencé pour certains en 2018 déjà. Chacun et chacune assume le prix de son costume. Ces costumes : explosion de couleurs et de beauté. 

 

C’est pour beaucoup un honneur que de participer. Un homme était figurant pour la quatrième fois.

Des familles y vont tous ensemble.

 

Les poètes ont parlé mieux que moi, alors je cite volontiers Blaise Hofmann, l’un des deux librettistes.

 

De terre en souches…

            Elle a grandi.

De souches en grains…

            Elle a mûri.

De grains en cuves…  

            Il a vieilli.

De cuves en cave…

            Se bonifie.

De cave en verres…

De verres en bouche !

 

Fête des Vignerons 2019   Les Poèmes, p141.

 

 

Et voici tout autre chose !  mais non !!!

J’ai regardé ce soir un documentaire très intéressant sur Woodstock, 15, 16 et 17 août 1969.

Ça n’a rien à voir, peut-on penser.

 

Mais si, ça a à voir. Parce que c’est un rassemblement, un ensemble, paisible, joyeux. Pas vraiment tout-à-fait prêts, les organisateurs, tous bénévoles et tous engagés étaient actifs et attentifs. La solidarité a comblé les trous. Le maître mot était Paix, celle qui a rassemblé sur tous les fronts, et dans tous les domaines.

 

Cette jeunesse, avec d’autres, voulait changer le monde. Ils ont réussi la solidarité et vécu une expérience unique qui les a probablement changé.

 

Alors Woodstock et Vevey : même engagement, même plaisir, même fatigue, même solidarité, même émotion.

 

Ensemble.

Exister, être reconnus.

 

 

Micheline Kretschmer

12 août 2019



 
 
 
 


← retour

autres éléments (14) dans "Mémoires et récits":